ThomasGoyard


Profil

Biographie

Palmares

Medias

Informations générales

N° de licence:

ISAF ID:

Age : 0

Coordonnées

Adresse: ()

Lieu de naissance :

Structures et collectifs

Club :

Ligue : ()

Pôle :

Collectif :

Supports :

Originaire de Nouvelle-Calédonie, Thomas a vécu 14 ans à bord d’un catamaran avec sa famille. C’est à Tahiti que Thomas a tiré ses premiers bords en planche à voile, à 8 ans. À 18 ans, il décroche son premier titre mondial en 2010 à Chypre. Naturellement, il veut aller plus loin et s’installe à La Rochelle où il bénéficie de l’encadrement du Pôle France et de la compagnie des meilleurs planchistes. En parallèle, Thomas valide son diplôme d’ingénieur. Mais il n’y a pas que l’olympisme dans sa vie, le planchiste participe également à des compétitions de Stand Up Paddle ou de Funboard. Il manque de peu le titre mondial en foil en 2019. Ce cocktail multisports, auquel il ajoute la pratique du surf et le kitesurf, lui permet d’assurer une préparation physique et mentale optimale. Après une saison riche et des résultats prometteurs, Thomas décroche aujourd’hui son ticket pour Tokyo. Une sélection qui aura été particulièrement intense tant le niveau de l’équipe de France de RS :X est excellent aux côtés des grands champions que sont Louis Giard et Pierre Le Coq.

Thomas Goyard, RS:X (A.CALEDONIENNE P.A.V) : « Cela fait quelques années que l’on donne tous le meilleur de nous-même. Cette sélection est un très grand soulagement, mais elle me rappelle que l’objectif final est d’aller décrocher une médaille à Tokyo. C’est aujourd’hui un immense honneur de pouvoir participer aux Jeux Olympiques, qui sont un objectif de vie et de carrière pour un sportif de haut niveau, même si sportivement je pense que ça a la même valeur qu’un mondial. Ça reste incroyable de pouvoir y participer. Je rêve du titre et j’ai les conditions pour y arriver, je vais viser le plus haut possible. Je serai vraiment très heureux de ramener une médaille pour la France. Cela fait 2 ans que je suis totalement focalisé sur ces Jeux Olympiques en RS :X, même si je continue à pratiquer intensément d’autres disciplines. C’est ma manière de fonctionner, j’ai besoin de varier les activités pour garder une fraicheur mentale. Ce qui est sûr, c’est que pour performer il faut faire du sport et être heureux, je ne vais donc pas changer mes habitudes »

Année   Intitulé de la compétition Type de compétition Bateau Grade

NeilPryde RS:X


La Neil Pryde RS:X est la planche à voile olympique, désignée par la Fédération Internationale de Voile (ISAF) depuis les Jeux Olympiques de 2008. Très large et très toilée, la RS:X est exigeante sur le plan physique et déjauge rapidement pour atteindre des vitesses élevées. Grâce à sa dérive, elle remonte au vent et peut s'exprimer sur des parcours olympiques standards, contrairement aux planchyes funboard (sans dérive) qui naviguent sur des parcours slalom.

Médailles d'or olympiques

1992 Franck David FRA
1996 Niklos Kaklamanakis GRE
2000 Christoph Sieber AUT
2004 Gal Fridman ISR
2008 Tom Ashley NZL
2012 Dorian van Rijsselberghe NED
2016 Dorian van Rijsselberghe NED

Médailles olympiques françaises

2016 Pierre Le Coq Bronze
2008 Julien Bontemps Argent
1992 Franck David Or

Articles en rapport

Charline Picon championne d'europe 2020 à Vilamoura

Cette semaine, les meilleurs planchistes se confrontaient à Vilamoura au Portugal lors du championnat d'Europe de RS:X (planche à voile). Ce samedi, la championne olympique en titre et vice-championne du monde Charline Picon a décroché l’Or. Le français Thomas Goyard se hisse à la 7e place.

Championnat d'Europe RSX et 470 2021 : Charline Picon décroche son cinquième titre Européen

Véritable base d'entrainement de la voile olympique mondiale, Vilamoura accueillait cette semaine le championnat du monde de 470 (dériveurs double) et championnat d'Europe de RS :X (planche à voile olympique). 4 mois avant les Jeux Olympiques de Tokyo, Charline Picon, médaillée d'or à Rio, a ici encore démontré qu'elle était la planchiste la plus redoutée de sa discipline et décroche son 5e titre européen. Le français Thomas Goyard se classe 16ème. Du côté des tricolores en 470, Camille Lecointre et Aloise Retornaz sont 4ème et le duo masculin Kevin Peponnet et Jeremie Mion se classent 9ème.

CHAMPIONNATS DU MONDE DE RS:X : Marquer les esprits avant les Jeux Olympiques

Installée en 2008 pour les JO de Pékin, la planche à voile RS:X développée par NeilPryde va vivre cette semaine son dernier championnat du Monde en tant que support olympique. La série de référence des planchistes sera en effet remplacée, après les Jeux Olympiques de Tokyo cet été, par une nouvelle planche à voile munie de foil (iQFoil). La compétition se déroulera du vendredi 23 au mardi 28 avril à Puerto Sherry dans la baie de Cadix, en Espagne. Parmi les athlètes français engagés les champions français Charline Picon et Thomas Goyard n’ont qu’une idée en tête : marquer les esprits avant les Jeux Olympiques.

Championnats du monde de RS X : Charline Picon décroche le bronze

Moins de trois mois avant les Jeux Olympiques de Tokyo, Charline Picon, médaillée d’or à Rio, décroche une nouvelle médaille mondiale, en bronze, lors des championnats du monde de RS :X (planche à voile olympique) à Puerto Sherry en Espagne. Le français Thomas Goyard se classe 9e.

JO Tokyo 2021, jour 1 : une première journée prometteuse !

Ce dimanche, les français ont marqué les esprits sur le superbe terrain de jeu d’Enoshima, dans la baie de Sagami au Japon. Charline Picon (RS :X) et Jean-Baptiste Bernaz (ILCA 7) signent chacun une victoire de manche et se classent ce soir 1er du classement provisoire. Le Calédonien Thomas Goyard (RS :X) est quant à lui 6e malgré une première manche en demi-teinte. Marie Bolou (ILCA 6) en revanche espérait mieux avec une décevante 32e place.

JO Tokyo 2021, jour 2 : une journée qui compte

Ce deuxième jour de course est marquée par la double performance de Thomas Goyard en RS :X qui signe pas moins de deux victoires et se hisse à la 4e place du classement provisoire. De son côté, avec une nouvelle victoire de course, la championne olympique en titre Charline Picon se maintient à la 1ère place, à égalité de points avec l’anglaise Emma Wilson. Jean-Baptiste Bernaz qui a joué aux avant-postes hier a vécu une journée plus compliquée et se classe également 4e. Du côté du laser féminin, Marie Bolou gagne 13 places et grimpe 19e au général provisoire grâce à une belle 5e place sur sa première course.

JO Tokyo 2021, jour 4 : Les français dans le match

Quatrième jour particulièrement engagé sur le plan d’eau d’Enoshima et marqué par l’entrée en lice des derniers équipages français : les 470 avec Camille Lecointre/ Aloïse Retornaz et Kevin Peponnet/ Jérémie Mion puis le duo de Nacra 17 Quentin Delapierre / Manon Audinet. Une belle entrée en matière pour ces équipages, tous d’ores et déjà dans le haut du tableau international.

JO Tokyo 2021, jour 5 : Charline Picon s'assure une deuxième médaille olympique, Thomas Goyard joue l'argent ou le bronze

Les planchistes français Charline Picon et Thomas Goyard, ont aujourd’hui prouvé l’excellent niveau de la RS:X Française en se qualifiant pour leurs « medal races » (finale) avec de grandes chances de médailles.

JO Tokyo 2021, jour 6 : Charline Picon et Thomas Goyard en quête d’une médaille

Prêts à vivre une journée historique demain

Charline Picon et Thomas Goyard remportent chacun une médaille d'argent en RS:X aux JO de Tokyo

Ce samedi 31 aout, Charline Picon remporte la finale de RS:X et devient vice-championne olympique de RS:X (planche à voile) derrière la chinoise Yunxiu Lu. Après son titre olympique à Rio, elle devient la première française double médaillée en voile. Quelques minutes après Charline Picon et pour sa première participation aux Jeux Olympiques, le Calédonien Thomas Goyard remporte quand à lui la médaille d'argent en RSX (planche à voile). Avec une disqualification en Medal Race après un départ "volé", le Français s'offre le titre de Vice-Champion Olympique derrière le Hollandais Kiran Badloe.