MarieBolou


Profil

Biographie

Palmares

Medias

Informations générales

N° de licence:

ISAF ID:

Age : 0

Coordonnées

Adresse: ()

Lieu de naissance :

Structures et collectifs

Club :

Ligue : ()

Pôle :

Collectif :

Supports :

Marie Bolou est née à Quimper, et tire ses premiers bords à Pont Aven aux côtés de son frère avec lequel elle suit toutes les étapes de l’école de voile jusqu’à ses 18 ans. Cap ensuite sur La Rochelle où elle intègre Sport Etude avant de se lancer dans des études de Sciences Politiques. Après une grosse déception en 2016 où Marie manque la qualification pour les Jeux de Rio, la laseriste fait une pause et se consacre à ses études à Sciences Po Paris avant de s’installer à Rio avec son compagnon et y valider un MBA en ressources humaines. Aujourd’hui installée à Brest, Marie s’entraine au pôle France et a trouvé un emploi de conseillère chez Pôle Emploi. Un équilibre qui lui convient parfaitement puisqu’elle revient au plus haut niveau.

Marie Bolou, Laser Radial (SR DOUARNENEZ) : « Les Jeux c’est pour moi un rêve de petite fille, je regardais toutes les épreuves à la télévision en me disant que c’était le graal. Je suis forcément heureuse de représenter la France, de vivre cette expérience avec les meilleurs sportifs du monde. C’est ma première sélection olympique après la très grande déception de Rio. Comme quoi même s’il y a eu des hauts et des bas, le travail et la détermination payent. Pour moi, l’élément déclencheur a été de me faire embaucher chez Pôle Emploi qui m’a apporté un vrai équilibre dans ma vie sociale, ma carrière de sportive mais aussi d’un point de vu financier. J’avais besoin d’un rythme professionnel pour me mettre dans le bain et performer. Aujourd’hui l’objectif est de donner le meilleur de moi-même, si je navigue bien comme je sais le faire, on peut rêver à une médaille ! ».

Année   Intitulé de la compétition Type de compétition Bateau Grade

ICLA6


Descriptif

L'ICLA 6 est le petit frère du ICLA 7 (ex Laser radial), c'est‐à‐dire qu’il utilise la même coque que le précédent et seule la voile diffère. Plus petite, elle permet aux gabarits légers de s’exprimer. Depuis les Jeux Olympiques de Pékin, l'ICLA 6 est le support dériveur solitaire féminin.

Médailles d'or olympiques

2008 Anna Tunnicliffe USA
2012 Xu Lijia CHN
2016 Marit Bouwmeester NED

Articles en rapport

Marie Bolou, sélectionnée pour les Jeux de Tokyo, a signé une convention de partenariat avec Pôle Emploi

Marie Bolou, athlète Laser Radial sélectionnée pour les Jeux de Tokyo et conseillère Pôle emploi au Contrôle et Redynamisation vers l’Emploi a signé sa convention de partenariat aménageant son temps de travail afin de lui permettre de mener parallèlement à sa carrière professionnelle son projet sportif.

Championnat d'Europe Laser, Radial : Un Championnat d’Europe aux allures de mondial

Cap sur la mer Baltique ! Du 8 au 13 octobre, 300 équipages internationaux se retrouvent à Gdańsk en Pologne pour disputer le championnat d'Europe de Laser (dériveur solitaire masculin) et Radial (dériveur solitaire féminin). Ce championnat d’Europe, qui rassemble des athlètes du monde entier, a tout d’une compétition mondiale et se présente comme une des rares confrontation de l’année.

JO Tokyo 2021, jour 1 : une première journée prometteuse !

Ce dimanche, les français ont marqué les esprits sur le superbe terrain de jeu d’Enoshima, dans la baie de Sagami au Japon. Charline Picon (RS :X) et Jean-Baptiste Bernaz (ILCA 7) signent chacun une victoire de manche et se classent ce soir 1er du classement provisoire. Le Calédonien Thomas Goyard (RS :X) est quant à lui 6e malgré une première manche en demi-teinte. Marie Bolou (ILCA 6) en revanche espérait mieux avec une décevante 32e place.

JO Tokyo 2021, jour 2 : une journée qui compte

Ce deuxième jour de course est marquée par la double performance de Thomas Goyard en RS :X qui signe pas moins de deux victoires et se hisse à la 4e place du classement provisoire. De son côté, avec une nouvelle victoire de course, la championne olympique en titre Charline Picon se maintient à la 1ère place, à égalité de points avec l’anglaise Emma Wilson. Jean-Baptiste Bernaz qui a joué aux avant-postes hier a vécu une journée plus compliquée et se classe également 4e. Du côté du laser féminin, Marie Bolou gagne 13 places et grimpe 19e au général provisoire grâce à une belle 5e place sur sa première course.

JO Tokyo 2021, jour 3 : les filles dans le vent

Trois jours après le lancement des épreuves pour les planches et les Lasers, c’est au tour des 49er de faire leur entrée en compétition. Si le typhon n’est pas passé proche d’Enoshima, les conditions de vent étaient particulièrement variables ce mardi sur le plan d’eau olympique.

JO Tokyo 2021, jour 5 : Charline Picon s'assure une deuxième médaille olympique, Thomas Goyard joue l'argent ou le bronze

Les planchistes français Charline Picon et Thomas Goyard, ont aujourd’hui prouvé l’excellent niveau de la RS:X Française en se qualifiant pour leurs « medal races » (finale) avec de grandes chances de médailles.

JO Tokyo 2021, jour 6 : Charline Picon et Thomas Goyard en quête d’une médaille

Prêts à vivre une journée historique demain