JO Tokyo 2021, jour 1 : une première journée prometteuse !

Ce dimanche, les français ont marqué les esprits sur le superbe terrain de jeu d’Enoshima, dans la baie de Sagami au Japon. Charline Picon (RS :X) et Jean-Baptiste Bernaz (ILCA 7) signent chacun une victoire de manche et se classent ce soir 1er du classement provisoire. Le Calédonien Thomas Goyard (RS :X) est quant à lui 6e malgré une première manche en demi-teinte. Marie Bolou (ILCA 6) en revanche espérait mieux avec une décevante 32e place.

Comme annoncé hier par Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France de voile, les français sont bel et bien en grande forme ! Les planchistes et Laséristes ont ainsi donné le coup d’envoi des épreuves de voile olympique dans des conditions de vent léger oscillant entre 5 et 15 nœuds, ce qui a valu quelques longues minutes d’attente entre les manches et finalement une dernière manche annulée pour les ILCA 7 (Laser).

Réactions :

Charline Picon, RS :X

Classement provisoire : 1 (1 – 6 – 2 )

« C’est une belle première journée ! Mais c’est dur, il fait chaud, c’est très intense dans ces vents-là. La première manche c’était de la glisse, j’ai bien géré. Le gros point positif de la journée c’est que j’ai fait de beaux départs. Je gagne la première course. La 2e course, j’étais en passe de faire une 3e place mais j’ai raté mon passage à la bouée au vent, je pensais que ça allait passer mais il y avait du courant… finalement je fais 6e, ça reste correct. Pour la dernière manche, je fais encore un bon départ, j’étais bien placée mais au 2e tour je me retrouve face à la Polonaise qui au lieu d’éviter le contact avec moi m’est montée dessus. J’ai dû réaliser un 360°, voir un peu plus. Je repars à droite en pensant faire une mauvaise manche. Mais j’ai tenté une option avec le vent qui évoluait à droite, j’ai vu juste et remonte 2e.»

 

Thomas Goyard, RS :X

Classement provisoire : 6  (13 – 5 – 3)

« Première journée mitigée pour moi avec une première course compliquée qui me coûte une 13e place malgré un bon départ mais j’ai joué de malchance tactique. Les 2e et 3e courses étaient beaucoup mieux avec une belle montée en puissance et de bonnes sensations physiques. Sur la dernière course je me suis fait un peu peur sur le dernier portant : j’étais en train de rattraper l’Israélien et en pompant mon winch me tombe des mains. Je me retrouve à nager derrière ma planche une bonne quinzaine de secondes. C’est vraiment l’horreur mais heureusement j’avais de l’avance donc je garde ma place. Les Jeux Olympiques on y est, ça y’est… on est là pour tout donner. Demain sera une journée plus compliquée et importante avec du vent irrégulier. On n’est qu’au début des Jeux, la concurrence est bien présente.»

Marie Bolou, ILCA 6

Classement provisoire : 32 ( 28 – 27)

« Difficile entrée en matière avec deux secteurs de vents totalement différents sur la journée. Entre les manches on a eu un long temps d’attente sur l’eau avec une grosse chaleur, c’était difficile. Sur la première course je prends un mauvais départ mais je me suis bien battue pour remonter, ce que j’ai réussi à faire mais suis restée trop loin. Sur la 2e course, la brise est rentrée, je suis allée assez vite après un bon départ mais mon option n’était pas réussie avec des placements pas très bons au vu de la densité de la flotte. C’est décevant pour ce premier jour, mais il y a encore beaucoup de courses à venir.»

Jean-Baptiste Bernaz, ILCA 7

Classement provisoire : 1 (une seule étape aujourd’hui )

« Ce n’est que le début mais c’est toujours bien de commencer comme ça, j’en attendais pas moins mais il va falloir prendre manches après manches, jours après jours. Le vent est un peu tordu, j’ai eu aujourd’hui un peu de réussite et une bonne vitesse. Je suis très content mais on va regarder demain comment ça se passe. On a un vent « médium light » ce qui a permis de se détendre un peu les jambes. Il faisait chaud, le vent est compliqué ici. Je suis content car on a bien pris nos marques sur les derniers entrainements et ça paye : je vais vite. Ce n’est que le début. Je suis content de la confiance que je prends en vitesse, mais les concurrents sont bien là. »

***

Programme du lundi 26 juillet :

A partir de 12:05 (Japon) / 5 :05 (France)

  • Jean-Baptiste Bernaz : Dériveur solitaire hommes - Laser, 2e et 3e course sur le rond « Enoshima »
  • Charline Picon : Planche à voile femmes - RS:X, 4e, 5e et 6e courses sur le rond « Kamakura »
  • Planche à voile femmes - RS:X, 6e course

A partir de 14:35  (Japon) / 7 :35 (France)

  • Marie Bolou : Dériveur solitaire femmes - Laser Radial, 3e et 4e course sur le rond « Enoshima »

A partir de 15:05  (Japon) / 8 :05 (France)

  • Thomas Goyard : Planche à voile hommes - RS:X, 4e, 5e et 6e course sur le rond « Kamakura »

 

Conditions météos pour lundi 26 juillet à Enoshima: 

Vent de terre un peu plus fort : entre 10-15nds vers midi car le "petit typhon" se rapproche
En fin d après midi cela devrait faiblir entre 6-9nds
Températures très chaudes avec entre 33-34⁰ à terre et 30° en mer

Tous les résultats : https://tokyo2020.sailing.org/results-centre/