Championnat du monde de RS:X : les français ont soif de podiums

Cet article a été rédigé par 1001 vagues, et posté le 20-09-2019

Sailing Energy

Épreuve majeure pour l’équipe de France de voile, le championnat du monde de windsurf RS:X débute lundi sur le superbe lac de Garde italien. Si Charline Picon fait l’impasse sur ce rendez-vous, les trois français Pierre Le Coq, Louis Giard et Thomas Goyard ont tous les trois les capacités de monter sur le podium.

Du 24 au 28 septembre, les 250 meilleurs planchistes olympiques (RS :X) du monde se réuniront sur le très réputé lac de Garde en Italie. A quelques mois des Jeux de Tokyo, ce championnat du monde s’annonce comme un très grand événement, avec un niveau international très élevé. Les français Louis Giard (1er de la World Cup Enoshima), Pierre Le Coq (3e de la World Cup Enoshima) et Thomas Goyard (5e du Test Event) s’inscrivent parmi les grands favoris de l’épreuve.

Chez les femmes, Lucie Belbeoch représentera seule l’équipe de France féminine. En effet, la championne olympique Charline Picon, seule athlète française déjà qualifiée pour les Jeux de Tokyo ne sera pas présente, préférant désormais orienter son programme vers une préparation dédiée aux Jeux.

 

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France : «Le lac de Garde est un plan d’eau magique avec du vent toute la journée permettant de belles sessions de navigation. Nous avons une très belle équipe de France masculine, ils ont tous les trois l’ambition d’être champion du monde. Le niveau sera très élevé, la bataille s’annonce intense avec les étrangers comme les hollandais ou les chinois. C’est un très beau challenge pour les garçons. Lucie quant à elle, a la capacité d’intégrer le Top 10 et de courir la medal race samedi ».

Louis Giard : « Ce mondial est le rendez-vous majeur de la saison. J’ai essayé de me préparer au mieux après une World Cup intense au Japon fin août. J’ai hâte de régater dans ce bel endroit avec ses grandes falaises qui forment des couloirs de vent assez fort. Tout le monde va être à fond. Personnellement j’aimerais bien continuer dans la lancée de la dernière World Cup et faire le meilleur championnat possible, j’ai les armes pour me battre devant».

Pierre Le Coq : « Je suis à 100%, prêt à attaquer ! Mes sensations sont bonnes, il me reste juste à peaufiner quelques réglages techniques. La concurrence va être intense avec un très gros niveau mondial et des équipes affutées. Tout le monde court après le titre mondial. Mon objectif est de monter sur le podium et de valider tous mes acquis. J’ai été champion du monde en 2015… évidemment j’ai très envie de retrouver ce titre.»

Thomas Goyard : « Un mondial n’a rien a voir avec le Test Event en termes de gestion de course, il y a près de 120 inscrits chez les hommes, le niveau est très élevé avec beaucoup de pression pour certaines nations qui doivent encore se qualifier pour les Jeux. Il va forcément y avoir des surprises. Faire un podium sur un mondial est extrêmement dur, un top 5 est déjà un excellent résultat. Une chose est sûre, ça va être intense ! »

 

Programme du championnat du monde de RS:X :

- 24 – 27 septembre : courses de qualifications

- 28 septembre : course finale (Medal Race)

 

L’équipe de France :

RS :X Femme (Windsurf)

  • Lucie BELBEOCH (Stade Français)

RS :X Homme (Windsurf)

  • Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc)
  • Louis GIARD (YC Carnac)
  • Thomas GOYARD (A. Calédonienne P.A.V)

 

Retrouvez l’ensemble de la délégation

 

Ajouter aux favoris lien.