Charline Picon et Jean-Baptiste Bernaz en chefs de file sur la Semaine Olympique Française 2019

Cet article a été rédigé par FFVoile, et posté le 26-04-2019

World Sailing / Sailing Energy

Du 27 avril au 4 mai, Hyères retrouve la Semaine Olympique Française. Les champions olympiques et ceux qui viseront l'or à Tokyo en 2020 se disputeront une place au soleil lors de la 51e édition de la compétition. Les Français s'avancent plein d'ambition avec Charline Picon et Jean-Baptiste Bernaz en chefs de file et avec un fort contingent de jeunes pousses prêts à briller à domicile sur une épreuve mythique.

En Laser la bagarre promet d’être belle avec les deux Australiens, Tom Burton, champion olympique en 2016 à Rio, et Matthew Wearn, sans doute son plus grand rival, au sein du flotte qu'on annonce très nombreuse. Ils seront poussés à fond par un fort contingent néo-zélandais, dont Sam Meech, médaillé de bronze à Rio 2016 et par une grande équipe britannique avec Elliot Hanson et Nick Thompson.

Mais le vainqueur ici l'an dernier, le Français Jean-Baptiste Bernaz, n'abandonnera pas son titre sans combat. "Je suis très heureux que la SOF soit revenue à un format en dehors du circuit de la Coupe du Monde", a déclaré Jean-Baptiste Bernaz. "C’est ce que j’ai toujours aimé sur la Semaine olympique, elle est ouverte à tous. Il y a beaucoup de bateaux. L’année dernière, nous étions 70 ans au Laser, cette année nous devrions être 160. Ce sera un bon test."

"C'est la dernière régate avant les Mondiaux et le Championnat d'Europe. Nous avons la chance d'avoir des Australiens, des Néo-zélandais et des Anglais qui viennent. Il y aura donc une flotte anglo-saxonne de qualité. J'ai toujours aimé naviguer à Hyèreset en Méditerrannée de manière générale. J'aime ce plan d'eau et nous serons à quelques kilomètres de chez moi, à Sainte-Maxime. J'aime cet endroit, j'y reviens souvent pour les vacances, et je suis champion en titre ici cette année !"

En Laser Radial on retrouvera la Belge Emma Plasschaert, championne du monde 2018, face à des rivales telles que l'Américaine Paige Railey et la Britannique Alison Young.

A domicile, les têtes d'affiche tricolores en RS: X seront sûrement très surveillés. Charline Picon, championne olympique 2016 en RS: X a montré sa bonne forme en terminant troisième des Championnats d'Europe à Palma début avril.

"Pour moi, Hyères est très important car il y aura un très grand niveau sur l'eau", a déclaré Charline Picon. "Et depuis mon retour de congé de maternité, je vise à participer à un maximum de régates et la Semaine Olympique à Hyères me permettra de travailler sur des objectifs bien précis pour progresser encore. Je connais bien Hyères, on peut avoir de belles conditions de navigation. J'espère que le Mistral sera là, pour que nous puissions naviguer dans du vent fort. "

Parmis les rivaux de Charline Picon on retrouvera la Russe Stefania Elfutina, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de 2016 à Rio, ainsi que de puissantes équipes italiennes et britanniques.

En RS: X masculin, le Français Thomas Goyard figurera parmi les favoris après avoir également terminé troisième des Championnats d'Europe à Palma, mais il affrontera également de fortes équipes italiennes, britanniques et polonaises.

Classes en lice: RS: X (Hommes), RS: X (Femmes), Laser, Laser Radial.

Toutes les infos : http://sof.ffvoile.fr/

 

Ajouter aux favoris lien.