Trofeo Princesa Sofia, rendez-vous incontournable de l’élite de la voile olympique

Cet article a été rédigé par 1001 vagues, et posté le 29-03-2019

Sailing Energy

Depuis 50 ans, le Trofeo S.A.R. Princesa Sofia Iberostar lance la saison de voile olympique en Europe. Du 29 mars au 6 avril, 1 225 concurrents sont attendus dans la baie de Palma. L’équipe de France y sera bien présente, avec toutes ses séries à l’exception des RS : X qui y disputeront leur championnat d’Europe à partir du 7 avril.

Le trofeo SAR Princess Sofia Iberostar célèbre cette année ses 50 ans avec la ferme intention de maintenir le niveau sportif mondial qui fait sa réputation. Pour cette année préolympique, les dix séries en lice pour Tokyo 2020 y participeront, avec pas moins de 872 bateaux, 1 225 marins et 67 nations inscrites. Les enjeux sont donc importants chaque équipage français qui aura à cœur de briller face à la concurrence.

 

L’Equipe de France présente au Trofeo Princesa Sofia :

470 Femme (dériveur double)

Camille LECOINTRE (SR Brest) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais)

470 Homme (dériveur double)

Kevin PEPONNET (SR Rochelaises) et Jérémie MION (SR Havre)

49er (dériveur double haute performance)

•            Noé DELPECH (YCPR Marseille ) et Mathieu FREI (SRC)

•            Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic)

Laser (dériveur solitaire)

Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime)

Finn (dériveur solitaire grand gabarit)

Jonathan LOBERT (SR Rochelaises)

Nacra 17 (mixte catamaran à foil)

Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Marie RIOU (VP 29)

 

Ils ont dit :

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France : « Le Trofeo Princesa Sofia est une épreuve internationale qui offre un niveau sportif très élevé. Toutes les grandes nations s’y donnent rendez-vous, ce qui permet aux athlètes de se situer par rapport à leurs concurrents. On aime bien venir à Palma, c’est une régate qui nous réussit bien. L’Equipe de France connait très bien le plan d’eau et y a déjà performé. Toute l’équipe s’est préparée intensément cet hiver, et on se retrouve tous à Palma avec une grosse envie de jouer aux avant-postes. »

Camille Lecointre (470), médaille de bronze aux Jeux Olympiques 2016, qui sera accompagnée d’Aloïse Retornaz :« Palma, c’est le rendez-vous incontournable de début de saison. Je n’ai jamais manqué une édition. Cela fait un an que je navigue avec Aloïse, nous avons beaucoup navigué cet hiver et sommes aujourd’hui dans une bonne phase de progression. Nous sommes arrivées depuis plus d’une semaine, ce qui nous a donné l’occasion de tester notre nouveau bateau. Nous sommes encore dans une phase d’optimisation de notre matériel et ravies de pouvoir nous tester face à la concurrence. Toutes les meilleures mondiales sont présentes, les conditions de navigations sont toujours bonnes. C’est vraiment un événement sympa.»

Jonathan Lobert (Finn), médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 et vice-champion du monde 2017 : « Pour moi Palma est un mini championnat du monde, car pour la première fois de la saison tout le plateau mondial des Finn se retrouve. Je ne compte plus le nombre de régates que j’ai faites ici, avec des bonnes et des moins bonnes éditions, mais la première régate que j’ai gagné en Finn, c’était à Palma. L’objectif est donc de faire le meilleur résultat possible, et de jouer la gagne évidemment. Je suis super motivé.»

 

Le programme :

  • Vendredi 29 mars : accueil inscriptions jauge
  • Lundi 1er au vendredi 5 avril à partir de 11h: manches de régates
  • Samedi 6 avril : Medal Races

 

Ajouter aux favoris lien.