MATHIEU FREI ET NOE DELPECH VICE-CHAMPIONS DU MONDE DE 49ER

Cet article a été rédigé par Communication / 1001 Vagues, et posté le 11-08-2018

Mathieu et Noé VICE CHAMPIONS DU MONDE

Quatrièmes ce matin avant la Medal Race*, Mathieu Frei et Noé Delpech remportent l'ultime course de ces championnats du monde de voile olympique à Aarhus (Danemark) en 49er. Une performance exceptionnelle qui leur permet de décrocher la médaille d'argent dans leur catégorie, derrière les frères Croates Sime et Mihovil Fantela et devant les Allemands Tim Fischer et Fabian Graf, 2èmes ce matin avant la grande finale.

Avec ce titre de Vice-Champions du Monde, Mathieu Frei et Noé Delpech décrochent la plus belle médaille du 49er français, après le bronze d'Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis aux championnats du monde de Marseille en 2013.

Emmanuel Dyen est aujourd'hui le coach des 49er français et Stéphane Christidis celui des 49er croates…

 

Noé Delpech [YCPR Marseille] :« On est content d'avoir cette médaille d'argent. Ce n'était pas gagné parce qu'on était partis pour essayer de décrocher le bronze même si on avait l'argent dans un coin de notre tête. C'était compliqué parce qu'on était loin en points. Finalement on a eu un bon scénario, on a très bien navigué et nos concurrents ont fini 9èmes. »

Mathieu Frei [SRCalédoniennes] :« On est parti d'un peu loin, on ne va pas se mentir. On a essayé de prendre manche après manche et on a fait des meilleures journées tous les jours. On finit en gagnant la Medal Race et tout se goupille bien par rapport à nos adversaires directs. C'est dur de réaliser !  On a maintenant deux semaines de vacances avant de partir au Japon pour s'entrainer et participer à la première étape de coupe du monde à Enoshima sur le plan d'eau des JO 2020. »

Noé Delpech :« On pense bien sûr à nos origines, j'ai appris à faire de la voile à la Réunion et Mathieu en Nouvelle-Calédonie. On passe un petit coucou à la famille et aux amis, merci à tous, c'est grâce à vous !!! »Le deuxième équipage français de Lucas Rual et Émile Amoros, qualifié pour la Medal Race a également fait une très belle course. Ils ont mené la flotte pendant la majeure partie du temps mais perdent la première place à cause d'une mauvaise manœuvre au passage d'une bouée. Ils terminent 4èmes de la Medal Race et 8èmes de ces championnats du monde 2028 à Aarhus.   * grandes finales qui regroupent les 10 premiers de chaque catégorie et dont les points comptent double

 

Ajouter aux favoris lien.